L’oasis de Huacachina et les lignes de Nazca

Prélude

À 1h en bus de Paracas et proche de la ville d’Ica, nous nous sommes arrêtés à l’oasis de huacachina en début d’après-midi pour y passer la nuit et surtout pour faire du buggy et du sandboarding dans les dunes.

Huacachina, what is the fake ??

Arnaud l’a reconnu bien avant moi, l’oasis ne semble pas franchement sortie naturellement de terre. Tout comme les restaurants touristiques qui bordent les berges de l’oasis. On dirait la rivière de la jungle à Nigloland pour ceux qui connaissent. Admettons donc que ce ne soit que pur produit de l’homme pour attirer les touristes et profitons plutôt des dunes !

Pendant le rapide tour que vous ferez du village (90 habitants, c’est minus !), vous verrez des dizaines de buggys allant et revenant des dunes en pétaradant. Et vous trepignerez d’impatience en attendant votre tour.

Le notre est à 16h pour 2h d’aventure environ. Nous sommes 9 dans le buggy dont notre chauffeur qui, comme qui dirait, faisait pencher le buggy à gauche.

Soit, on met les gaz et on commence l’ascension des dunes.

Mais ils sont où les amooorrrtttiiiisseeuurs ?? Nulle part en fait. C’est une sensation extra que d’être secouée de bas en haut et de gauche à droite cheveux au vent avec du sable à perte de vue !!

Arrivés au 1er spot, Nous voilà tous bien malins avec nos planches dans les mains… « Comment qu’on fait ? ». Le principe est bien simple, il suffit d’enduire sa planche de paraffine, de s’allonger sur la planche pour les novices ou d’accrocher ses pieds dans les bazars et de se laisser tout bonnement glisser dans la pente… C’est rigolo.

Ensuite, Il faut remonter. C’est moins rigolo.

Du haut des dunes, la vue sur les autres dunes et sur l’oasis est grandiose. Nous avons aussi eu la chance de pouvoir admirer le coucher du soleil de là-haut. Un des plus rapide que j’ai pu observer. Le driver de buggy nous a prévenu… « 20 secondes maximum ». Et 20 secondes plus tard, le soleil rouge incandescent avait effectivement disparu !

Et nous rentrions à la casa de bamboo (notre auberge) heureux et avec la plage dans nos baskets.

Pisco time à El Catador

La région d’Ica est connue pour la production de Pisco, cette liqueur de raisin avec laquelle on fait le cocktail pisco sour. Avec Peru Hop (notre compagnie de bus), une visite et dégustation de Pisco dans une cave est au programme sur la route entre Huacachina et Nazca.

Après une nuit en compagnie d’un ronfleur de l’extrême et de moustiques + une matinée turista, nous sommes en route pour la winery « el catador ».

L’explication de la fabrication du pisco est expresse mais suffisante et on enchaîne avec la dégustation de 2 vins cuits, un blanc et un rouge, de 2 Pisco traditionnels et de la crème de Pisco. En comparaison, le Pisco ressemble à la Grappa italienne et la crème est comme du baileys avec un goût prononcé de café. Nous avons eu en prime un shot de Pisco à la Maracuya (= fruit de la passion). Autant dire que tout cela, ça arrache !

Les lignes de Nazca

Le dernier stop avant d’arriver à Arequipa, c’est Nazca. Plus précisément la tour pour voir 2 des 100 lignes environ de Nazca.

Un peu de culture… 

Des motifs gigantesques tracés à priori par des déplacements de cailloux entre l’an 1000 av. JC et l’an 900 représentent des figures géométriques, des figures animales, végétales ou juste des lignes.

Il y a beaucoup de théories sur ces formes même si cela reste un mystère… Les lignes de nazca font partie du patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1994.

Le survol des lignes est possible en avion, on a longuement hésité avant de décider de ne pas le faire même si voir un singe, une araignée ou encore un condor dessinés en plein désert doit valoir le coup. Alors pourquoi on l’a pas fait ? Il y a souvent des crash d’avion et raison suprême, on n’avait pas envie d’avoir le mal de l’air.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s