Le Salar d’Uyuni et le Sud-Lipez

Prélude

Nous sommes arrivés à Uyuni, petite ville bien touristique, vers 16h30 après 8h de bus sans pause. C’est des fous ici.

À peine descendus du bus, les racoleurs nous bassinent avec leur tour du désert. Momento por favor !!! Là j’ai juste envie de le manger ton prospectus tellement j’ai faim.

Avant de déj, il faut quand même trouver un hôtel pour la nuit. Nous appliquons la technique du « suivons ceux qui ont l’air d’avoir réservé un truc et on ira dans le même hôtel qu’eux ». Et ça marche. Nous nous retrouvons ainsi au castillo de Liliana avec une rôtisserie juste à côté pour se faire un petit poulet.

Et après ça, nous sommes prêts à faire le tour des agences pour trouver celle qui nous fera vibrer des fesses dans son 4×4 pendant 3 jours. Nous avons pris la moins chère comme pour le trek du Salkantay. Alors on a eu pas mal de surprises cheap.

Jour 1 – du blanc à perte de vue

Rdv à 10h30 pour découvrir notre guide, notre 4×4 et nos 2 acolytes d’aventure. Tout le monde a l’air de tenir la route, ouf. Carolina et Henrique sont Brésiliens, ils parlent donc portugais et on constate que c’est plutôt éloigné de l’espagnol… Mais Henrique parle un peu français, c’est cool.

C’est parti pour 15 minutes de route jusqu’au cimetière de trains. On peut monter et jouer dans les locomotives rouillées. Ça nous amuse 30 minutes, le temps que nous à en fait donner notre guide. Mais quand nous revenons au parking, NO 4×4 anymore. Disparu le 4×4. Disparu le guide. Oh shit. Et d’un coup d’un seul, on le voit revenir comme si de rien n’était. Genre « vamos chicos ». Et on ne sait pas pourquoi il nous a laissé en plan pendant une demie-heure.

Cimetière de train - Salar d'Uyuni et Sud-Lipez - Bolivie

Cimetière de train - Salar d'Uyuni et Sud-Lipez - Bolivie

Cimetière de train - Salar d'Uyuni et Sud-Lipez - Bolivie

Cimetière de train - Salar d'Uyuni et Sud-Lipez - Bolivie

Cimetière de train - Salar d'Uyuni et Sud-Lipez - Bolivie

Cimetière de train - Salar d'Uyuni et Sud-Lipez - Bolivie

Nous roulons encore un peu pour arriver à Colchani, un village « artisanal ». C’est un bien grand mot quand nous voyons tous les trucs fake… On craqué quand même sur des petites choses en sel parce qu’on est quand même à 2 pas d’un gigantesque Salar.

Enfin le 4×4 commence à rouler sur le salar ! Nous nous arrêtons à quelques spots, des pyramides de sel et des flaques d’eau salée qui font des bulles.

Pyramide de sel - Salar d'Uyuni et Sud-Lipez - Bolivie

Pyramide de sel - Salar d'Uyuni et Sud-Lipez - Bolivie

Salar d'Uyuni et Sud-Lipez - Bolivie

Salar d'Uyuni et Sud-Lipez - Bolivie

Salar d'Uyuni et Sud-Lipez - Bolivie

Ensuite direction un hôtel de sel pour le déjeuner. C’est aussi là qu’il y a la grande statue du Dakar. Le sol est de plus en plus blanc et certains commencent à jouer avec la perspective.

Dakar - Salar d'Uyuni et Sud-Lipez - Bolivie

Drapeaux - Salar d'Uyuni et Sud-Lipez - Bolivie

Nous reprenons le 4×4 après manger histoire de parfaire notre digestion pour aller jusqu’à l’île aux cactus. En plein milieu de cedesert blanc, il y a une colline où poussent masse de grands cactus. Et forcément de là-haut, la vue est grandiose selon Arnaud. J’ai préféré faire le tour de l’île plutôt qu’y grimper. Beaucoup moins touristique. À part un fou qui avait planté sa tente là, je n’ai croisé personne.

Inca Huasi island - Salar d'Uyuni et Sud-Lipez - Bolivie

Inca Huasi island - Salar d'Uyuni et Sud-Lipez - Bolivie

Inca Huasi island - Salar d'Uyuni et Sud-Lipez - Bolivie

Inca Huasi island - Salar d'Uyuni et Sud-Lipez - Bolivie

Inca Huasi island - Salar d'Uyuni et Sud-Lipez - Bolivie

Inca Huasi island - Salar d'Uyuni et Sud-Lipez - Bolivie

Notre guide nous emmène ensuite à un spot vide, que du blanc et des idées de photos fun pour attendre le coucher du soleil. Magnifique. Enfin une fois disparu, ça caille drôlement.

Salar d'Uyuni et Sud-Lipez - Bolivie

Salar d'Uyuni et Sud-Lipez - Bolivie

Salar d'Uyuni et Sud-Lipez - Bolivie

Salar d'Uyuni et Sud-Lipez - Bolivie

Salar d'Uyuni et Sud-Lipez - Bolivie

Salar d'Uyuni et Sud-Lipez - Bolivie

Dernier tour de 4×4 de la journée pour rejoindre notre hôtel de sel. Du sel aumur, du sel par terre, du sel pour faire le lit. Du sel, du sel, du sel. On comprend mieux pourquoi les sud américains salent autant leurs plats, c’est qu’ils ne manquent pas de ressources !

jour 2 – du blanc et des couleurs

Le réveil sonne un chouilla tôt pour des vacances. Cela fait d’ailleurs 2 mois que l’on vadrouille et en moyenne on se lève plus tôt que si on bossait. Bon, il faut dire qu’on se couche avec les poules aussi. 21h30 c’est vraiment très tard ok ?

Bref, à 5h30 nous partons les yeux encore collés pour aller admirer le lever du soleil. Il fait -1000 dehors et nous attendons donc patiemment que le-dit soleil daigne pointer le bout de son nez. Quel spectacle quand il débarque ! 

Salar d'Uyuni et Sud-Lipez - Bolivie

Salar d'Uyuni et Sud-Lipez - Bolivie

Salar d'Uyuni et Sud-Lipez - Bolivie

Salar d'Uyuni et Sud-Lipez - Bolivie

Salar d'Uyuni et Sud-Lipez - Bolivie

Nous sommes beaucoup moins ravis quand notre guide nous annonce qu’on retourne à Uyuni à l’agence pour chercher 2 personnes. What ?? Donc on va se taper 3h de route supplémentaires et 1h30 d’attente pour maximiser la rentabilité de l’agence ? Ce qui est énervant, c’est que les boss font la sourde oreille quand tu leur exprimes ton mécontentement. L’ambiance est plutôt électrique dans le 4×4 quand on redémarre pour la suite du périple. Heureusement, ça se dissipe assez vite grâce au côté bout-en-train de notre ami belge et sa copine qui nous ont rejoint. 

Après quelques heures de secousses, nous arrivons à Las Rocas. C’est tout plein de gros rochers. Rien d’extraordinaire non plus.

Las rocas - Salar d'Uyuni et Sud-Lipez - Bolivie

Salar d'Uyuni et Sud-Lipez - Bolivie

Nous enchainons avec une petite lagune puis une lagune de folie avec des flamands roses et des couleurs de folie aussi. Et c’est devant cette beauté qu’on déjeune. Lando (Belgica) prend une touffe d’herbe pour siège. Effet éjectable garanti, il a plein de piquants sur les fesses !! 😀

On profite d’être le seul 4×4 sur ce spot. À certains endroits, 15 voire 20 4×4 en même temps. Pour une expérience désertique, c’est un peu loupé…

Lagune - Salar d'Uyuni et Sud-Lipez - Bolivie

Lagune - Salar d'Uyuni et Sud-Lipez - Bolivie

Lagune - Salar d'Uyuni et Sud-Lipez - Bolivie

Lagune - Salar d'Uyuni et Sud-Lipez - Bolivie

Lagune - Salar d'Uyuni et Sud-Lipez - Bolivie

Lagune - Salar d'Uyuni et Sud-Lipez - Bolivie

Lagune - Salar d'Uyuni et Sud-Lipez - Bolivie

Lagune - Salar d'Uyuni et Sud-Lipez - Bolivie

Nous continuons notre route dans le sable, les cailloux et la poussière.

Et à un moment, le 4×4  s’arrête. Panne d’essence. Même à moi qui attend toujours le dernier moment ça n’était jamais arrivé. Bon ça va qu’on a des jerricans d’essence sur le toit. Ça se corse juste quand il faut passer du jerrican au réservoir. « bah on va prendre une feuille de papier et faire un cornet et on va découper une bouteille en plastique pour faire une gouttière ». Bah oui pourquoi pas. Ça nous prendra juste un peu de temps pour faire le plein.

Salar d'Uyuni et Sud-Lipez - Bolivie

Salar d'Uyuni et Sud-Lipez - Bolivie

Salar d'Uyuni et Sud-Lipez - Bolivie

Salar d'Uyuni et Sud-Lipez - Bolivie

Next stop, l’arbol de piedra. L’arbre de pierre en français qui tient son nom de sa forme tout simplement.

Arbol de piedra - Salar d'Uyuni et Sud-Lipez - Bolivie

Et après ça, encore des lagunes, encore des flamands jusqu’à arriver au must de la lagune, j’ai nommé la laguna colorada. Celle avec de l’eau rose. Oui de l’eau rose !! Trop girly la lagune. Le vent souffle vraiment fort et c’est magique.

Laguna colorada - Salar d'Uyuni et Sud-Lipez - Bolivie

Laguna colorada - Salar d'Uyuni et Sud-Lipez - Bolivie

Laguna colorada - Salar d'Uyuni et Sud-Lipez - Bolivie

Laguna colorada - Salar d'Uyuni et Sud-Lipez - Bolivie

Laguna colorada - Salar d'Uyuni et Sud-Lipez - Bolivie

Les 150 bolivianos que l’on paye juste après pour entrer dans le parc national sont un peu moins magiques. Nous arrivons à l’hôtel plutôt fatigués, on se réchauffe avec un thé et avec une bouteille de vin bolivien. Pas le meilleur du monde. Il n’y a pas de chauffage ici et les chambres sont plutôt glaciales. Carolina dormira même avec 3 pantalons !! 

Jour 3 – the last but not the last

Réveil encore plus tôt que la veille pour partir à 5h du mat’. Oui je me sens obligé de « du matin ». Nous sommes complètement ensuqués. Jusqu’à ce que je réalisé d’un coup que j’ai oublié mon appareil photo a l’hôtel. Nooooon. Mes coéquipiers se plient en 4 pour trouver une solution afin que je le récupère. Mais le timing est assez serré pour qu’on puisse attraper notre bus à la frontière. Dans ma tête, je ne le verrai plus jamais, snif. Enfin je garde tout de même espoir que le guide le récupère et qu’il me ramène à la frontière.

Un peu frustrée mais néanmoins pas décidée à nous laisser gâcher le reste du trip, c’est tout contents que nous descendons de voiture pour voir les geysers de plus près. Impressionnant.

Geysers - Salar d'Uyuni et Sud-Lipez - Bolivie

Nous sommes glacés quand nous arrivons aux Hot springs (sources naturelles d’eau chaude). Il est 7h, l’eau fume, le soleil se lève et on se demande comment on va faire pour se mettre en maillot de bain dehors alors que les températures sont négatives.

Passées les quelques secondes qui séparent les vestiaires des bassins, c’est le pied total !!! Un bain en plein air. Whaou. Après 3 jours sans douche ? Encore plus whaou. On se détend, c’est super bon. 

Hot springs - Salar d'Uyuni et Sud-Lipez - Bolivie

Hot springs - Salar d'Uyuni et Sud-Lipez - Bolivie

Hot springs - Salar d'Uyuni et Sud-Lipez - Bolivie

Malheureusement, ce n’est que de courte durée et on repart déjà vers le désert de Dali. Ne me demandez pas pourquoi Dali. Enfin ça doit être à cause des quelques pierres dispatchées sur le sol. Nous restons interrogatifs. Idem devant la lugana Verde qui est sensée être verte mais qui tire davantage sur le marron. Le soleil n’est pas au bon endroit paraît-il. Dommage.

Désert de Dali - Salar d'Uyuni et Sud-Lipez - Bolivie

Salar d'Uyuni et Sud-Lipez - Bolivie

Laguna Verde - Salar d'Uyuni et Sud-Lipez - Bolivie

Laguna Verde - Salar d'Uyuni et Sud-Lipez - Bolivie

C’est ici que le trip s’arrête. Nous avons vu des choses amazing. C’était bien trop pour des yeux d’humain. 

Nous sortons de la Bolivie (15 bolivianos svp) pour prendre un bus qui nous fera passer la frontière chilienne sans encombre et qui nous emmènera jusqu’à San Pedro de Atacama.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s