Valparaiso, Valpo pour les intimes

Prélude

Il n’y a pas de hasard dans la vie. Et je ne pense pas avoir rencontré Clara, ma belge préférée complètement fan de son pays ET de Valparaiso par hasard. Parce qu’on ne se retrouve tout simplement pas par hasard à Eco Sur dans une maison pour 10 au milieu de nulle part.

Bref, on devrait tous rencontrer une Clara et la laisser nous montrer Valparaiso.

Valparaiso, ville d’artistes

Valparaiso ne se raconte pas, elle se vit et surtout se regarde.

Les pieds par terre.
Les mains dans les poches.
Les yeux en l’air.

° Marcher au gré du vent dans les cerros Alegre et Concepcion classés au patrimoine mondial de l’Unesco. Mine de rien.

° Regarder le coucher de soleil sur les dunes de Con-Con en buvant l’apéro avec Mathilde et Clara.

° Apprendre que la Terre fait 3,26 fois le tour sur elle-même en 1 seconde. Rapide.

° Goûter un Terremoto (cocktail à base de beaucoup de Pisco + sorbet ananas + grenadine) qui te met très vite à terre.

° Déguster un verre de Sauvignon Blanc au Clinic bar sur les toits de Valparaiso face au Pacifique.

° Manger un ceviche et un pastel de mariscos dans les bouibouis du marché.

° En apprendre plus sur l’histoire de quelques fresques de la ville. En français.

° Courir le long de l’océan.

° Découvrir le Hatha Yoga.

° Monter vraiment haut au cerro Bellavista et passer devant la maison de Pablo Neruda sans y entrer.

° Boire un Pisco/Sprite sur le toit de l’hostal Po.

° Manger les empenadas de rue et mettre trop de sauce très piquante.

° Prendre le Trolley.

° Descendre la rue par le toboggan plutôt que par les escaliers.

° Monter & descendre les escaliers de la ville. 

° Voir des manifestations dans la rue tous les 4 matins.

° Découvrir les fresques méconnues du cerro Polanko et éviter d’aller dans la « jungle ».

° Boire le meilleur espresso du Chile au Leche café.

° Prendre le bus 0 et avoir la gerbe comme dans un grand 8.

° Se demander comment font les lions de mer pour remonter sur l’espèce de blockhaus qui leur sert de terrasse.

° S’extasier devant ce fabuleux bordel architectural.

° Être conscient du feu qui blabla

° Rater l’exercice d’évacuation de la ville en cas de tsunami. Je sais c’est glauque mais j’aurai bien aimé le faire.

° Au-delà de Valparaiso, écouter les Chiliens parler de la dictature sous Pinochet. Triste.

° Et vraiment profiter du street art partout, partout, partout…

Valparaiso - street art graffiti - Chile

Valparaiso - street art graffiti - Chile

Valparaiso - street art graffiti - Chile

Valparaiso - street art graffiti - Chile

Valparaiso - street art graffiti - Chile

Valparaiso - street art graffiti - Chile

Valparaiso - Chile

Valparaiso - street art graffiti - Chile

Valparaiso - street art graffiti - Chile

Valparaiso - street art graffiti - Chile

Valparaiso - street art graffiti - Chile

Valparaiso - street art graffiti - Chile

Valparaiso - street art graffiti - Chile

Valparaiso - street art graffiti - Chile

Valparaiso - street art graffiti - Chile

Valparaiso - street art graffiti - Chile

Valparaiso - street art graffiti - Chile

Valparaiso - street art graffiti - Chile

Valparaiso - street art graffiti - Chile

°°°

Valparaiso - Chile

Valparaiso - Chile

Valparaiso - Chile

Valparaiso - Chile

Valparaiso - Chile

°°°

Valparaiso - Clinic bar - Chile

°°°

Valparaiso - Chile

Valparaiso - Chile

Valparaiso - Chile

°°°

Valparaiso - Chile

Valparaiso - Chile

Valparaiso - Chile

Valparaiso - Chile

Valparaiso - Chile

Valparaiso - Chile

°°°

Valparaiso - street art graffiti - Chile

Valparaiso - street art graffiti - Chile

Valparaiso - street art graffiti - Chile

°°°

Valparaiso - plage - Chile

°°°

Dunes de Con-Con - Valparaiso - Chile

Dunes de Con-Con - Valparaiso - Chile

Dunes de Con-Con - Valparaiso - Chile

Un petit revival de notre visite guidée full street art avec une super Française

° Il y a Inti et ses personnages aux mains et aux pieds beaucoup trop longs pour leur corps.

Valparaiso - street art graffiti - Inti - Chile

° Il y a le collectif El Crudo qui fait une satyre de la société de consommation et qui a bien raison.

Valparaiso - street art graffiti - el Crudo - Chile

° Il y a le collectif Vida in Gravita qui a fait un superbe graffiti assez à vrai dire avec une femme et un mandala.

Valparaiso - street art graffiti - Vida in Gravita - Chile

° Il y a Un Kolor Distinto qui s’amuse à parodier les traits de caractère des Chiliens.

Valparaiso - street art graffiti - Un Kolor Distinto - Chile

° Il y a Daniel Marceli de Chiloe qui montre la vie des pêcheurs de son port.

Valparaiso - street art graffiti - Daniel Marceli - Chile

° Il y a la Robot de Madera avec entre autres une métaphore de la révolte politique de Valpo par rapport au développement économique de la ville.

Valparaiso - street art graffiti - la Robot de Madera - Chile

° Il y a le Couple o’herties qui en a marre d’être assimilé à un couple de hippies, no more.

Valparaiso - street art graffiti - we are happies - Chile

° Il y a Charquipunk et ses colibris.

Valparaiso - street art graffiti - Charquipunk - Chile

° Il y a le Collectif Causa et son superbe fond marin qui dénonce la loi attribuant 80% du marché de la pêche aux grands groupes au détriment des pêcheurs indépendants.

Valparaiso - street art graffiti - Causa - Chile

° Il y a les Painters qui joue fond son graffiti dans le décor. Enfin en partie parce que la femme à lunettes ressort quand même plutôt bien.

° Il y a Mister Papillon et cette fille syrienne qui semble heureuse au milieu des fleurs

Trop dommage, j’ai zappé la photo…

° Il y a encore Vida in Gravita qui fait d’un portail un vase de l’art indigène entre autres références aux indigènes.

Valparaiso - street art graffiti - Vida in Gravita - Chile

° Il y a Otto Schade, mon préféré qui représente des enfants esclaves sur fond de guerre et qui contraste avec des mots positifs.

Valparaiso - street art graffiti - Otto Schade - Chile

° Il y a Ella et Pitr, les spécialistes des mamies, une pensive et une prête à récurer les chiottes.  

Valparaiso - street art graffiti - Ella & Pitr - Chile

Valparaiso - street art graffiti - Ella & Pitr - Chile

° Il y a Un Kolor Distinto et ses visages pas des plus réalistes mais tellement colorés.

Valparaiso - street art graffiti - Un Kolor Distinto - Chile

° Il y a Abusa qui te dit qu’il y a 2 façons de voir la vie : du bon côté et du mauvais côté… 

Valparaiso - street art graffiti - Abusa - Chile

° Et il y a Clara qui peint des oiseaux sur le mur de sa chambre à la Casona !!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s